mardi 7 mars 2017

Des nouvelles de Vanessa & Alessio

Je vous parlais de Vanessa & Alessio ici.

Vanessa a été opérée vendredi : ablation de la moitié d’un poumon

On l’a fait rentrer chez elle aujourd’hui mardi, sans hospitalisation à domicile, sans perfusion, sans antibiotiques !!!

Elle a eu un peu de morphine après l’opération, des drains aussi, vite retirés.

Maintenant, elle est sous Zald(…) (comprimés mélangeant la morphine et le paracétamol, très agressifs pour l’estomac, super pour quelqu’un qui souffre d’une gastrite !)

Elle a rencontré une gentille assistante sociale de l’hôpital, mais même « La plus belle fille du monde ne peut donner que ce qu’elle a » selon l’expression vieillotte, sexiste et dépassée ! (Donc à peu près rien sauf sa bonne volonté et son humanisme… qui peuvent faire avancer un peu le schmilblick mais en résultats concrets et rapides comment dire…c’est : « le social pour les nuls » !)


Les réponses que nous avons obtenues à nos multiples sollicitations à toutes les portes possibles :

« Vous voulez un lit médicalisé madame ? IL FAUT PAYER !

La scolarisation de votre fils autiste ? IL FAUT PAYER ! (Ben oui on est à Charleroi, quoi, pas de place vu qu’il n’y a qu’une classe à pédagogie adaptée à l’autisme dans tout le secteur !)

Les aides familiales ? IL FAUT PAYER !

Les trajets pour les aides familiales et la scolarisation de votre fils autiste ? IL FAUT PAYER !


Bon, le CPAS de Charleroi a oublié d’envoyer les factures au Service d’Aide à la Jeunesse pour la quote-part de vos aides familiales et leurs trajets mais on s’en fiche : on va vous envoyer les huissiers pour tout récupérer chez vous. »

(Drôle comme les conseilleurs ne sont pas les payeurs…)

Aussi entendu plus tôt :
« Vous émargez au CPAS ? vous n’avez pas droit à tous les points des piliers pour votre fils autiste, car c’est le règlement, et vous n’aurez donc pas droit aux allocations majorées comme il vous faudrait. »
Traduction :
« Mais quelle idée de souffrir des poumons, d’une ischémie cardiaque, de la thyroïde, de paralysie des membres supérieurs et du bas du dos après 2 accidents de roulage – en plus d’avoir été accidentée par un chauffard qui a pris la fuite !  Vous n’aurez droit à rien sur ces coups-là ! Même si votre enfant était présent et que sa situation a été aggravée… Vous comprenez, il aurait fallu arrêter le chauffard : (et pour ça vu qu’il s’est enfui : disposer d’attestations, que ça rentre dans les cases, des preuves irréfutables, des témoignages, des photos de sa plaque d’immatriculation…) Comment ça, vous n’avez pas pensé à récolter ces preuves quand le gars vous est rentré dessus et a défoncé votre véhicule et que vous étiez immobilisée et blessée – comment ça votre seul souci était de savoir si votre enfant était en vie ? Tss-tss comme c’est irresponsable ! »

Vous avez d’abord songé à protéger votre enfant ? Tss. Erreur funeste : c’est VOTRE FAUTE ! »

Je rajoute, tant qu’on y est : « Quelle idée d’avoir un enfant autiste, d’être divorcée ! »

Alors moi, je dis :
« Hé, mandataires PUBLIFIN, ne pourriez-vous pas reverser 1 cent sur 1000 euros que vous avez touchés pour aider Vanessa & Alessio ? »

Partagez si vous êtes indignés.

N’oubliez pas non plus l’émoticône Vomi.

Et si vous vous indignez bien, n'oubliez pas non plus :
De signer la pétition
Et aussi d'avoir un petit geste pour Vanessa et Alessio
Il n'y a que 113 personnes qui ont signé
Seulement 2 qui ont eu un petit geste !
4 journalistes qui ont répondu, une seule qui a écrit
Les grandes gueules sur les réseaux sociaux, c'est bien.
Quand il s'agit de solidarité, il n'y a plus personne.




Aucun commentaire: