mardi 26 septembre 2017

Mémé dans les orties, personnes handicapées dans les ronces


Il ne faut pas pousser mémé dans les orties, mais fallait-il pour autant pousser la personne handicapée dans les ronces ?


« Une nouvelle enveloppe de 15 millions d'euros sera dédiée à la prévention des départs en Belgique. » Sur le quinquennat, soit 3 millions par ans.


Quand on sait que 400 millions partent chaque année en Belgique pour financer l’hébergement des personnes handicapées françaises en Belgique, on n’a pas le derrière sorti des ronces, en proposant même pas cent fois moins…


Macron avait promis lors de sa carte blanche un plan sur 5 ans pour stopper l’exode en Belgique. En attendant, sa ministre Sophie Cluzel a stoppé le financement de cet exode, mais pas pour autant apporté les solutions en France. Pays qui aurait bien eu besoin d’un véritable plan quinquennal pour les installer.


Le gouvernement a mis la charrue avant les bœufs. Seules les familles qui auront les moyens pourront financer elles-mêmes le transport et le séjour en Belgique. Ou la solution en France, si elles ont encore plus de moyens, vu que tout, ou presque, y reste à créer.


Lire ici l’article intégral sur les annonces du gouvernement pour son plan handicap. Le compte n’est pas du tout bon. Et en parlant de Toubon… qu’en pense le Défenseur des Droits, de ce plan ?


Je me dis qu’avec ça, le ministre de l’Éducation nationale a fort à faire. Quand on a un gouvernement qui ne sait même pas compter, on peut imaginer le niveau des élèves…